Pour une exposition sur "le blé" que j'ai organisé à la bibliothèque, j'ai créé un moulin à vent (voir le détail ci-après), un four banal (explications demain) et d'autres petites choses en relation bien sûr avec le blé à découvrir après-demain.

329

Voici le modèle dont je me suis inspirée provenant de ce site http://www.hirstarts.com/windmill/windmill.html. J'ai choisi un moulin de forme rectangulaire plus facile à réaliser qu'une forme ronde. Une fois mon modèle trouvé au travail. J'essaye toujours de réaliser mes maquettes avec ce que je trouve chez moi.

087 La base réalisée avec du polystyrène et du carton. J'ai commencé à peindre pour voir si le résultat étant concluant ou non.

090 Le résultat étant concluant, j'ai continué la peinture (mélange de gris et de noir) après avoir consolidé le haut.

Pour tenir les ailes du moulin fait avec un baton et du polystyrène.

108 113bis

134 Le toit du moulin réalisé avec du carton et des bâtonnets.

Réalisation des ailes d'après ces explications :  http://www.hirstarts.com/tips27/tips27.html#easy

Tout d'abord dessiner sur une feuille la forme de l'aile. Découper les bâtons (piques de brochettes) à la taille voulu puis les disposer sur le papier, les coller. Une fois sec, les peindres. Répéter l'opération pour les ailes suivantes. Pour "la toile" j'ai utilisé du papier transparent que j'ai encré (avec de l'encre Distress utilisée pour les tampons) pour donner un peu de couleur. Coller "ces toiles" sur l'armature en bois des ailes.

105 149157

Placer les ailes en les "piquant" dans le polystyrène. N'oubliez pas de mettre de la colle sur la pointe. En tenant le bâton derrière, j'ai fait en sorte qu'il dépasse un peu, vous pouvez faire tourner les ailes.

174

Notre moulin commence à prendre forme. On va maintenant s'occuper de la "décoration" autour du moulin. J'ai ôté les ailes (voir au fond de la photo) pour pouvoir plus facilement travailler. J'ai utilisé du papier "gazon" que l'on trouve en rouleau dans les magasins de jouets rayon maquette. J'ai ajouté quelques cailloux, des graviers, des brins d'herbe marron (venant de la brosse d'un vieux balai !). Je "fixe" le tout avec de la colle en bombe. Plus qu'à peindre la porte et mon moulin est terminé près à moudre le blé !

195

  Quelques sacs de farine fait main bien sûr, viennent compléter le décor.

330

J'ai évidemment cette comptine qui me trotte dans la tête :

Meunier tu dors 

Ton moulin va trop vite

Meunier tu dors, Ton moulin va trop fort.

Ton moulin, ton moulin

Va trop vite

Ton moulin, ton moulin

Va trop fort. (bis)